Le signe de Pao
Jean-François Chanson, Juliette Vaast
Chez Eidola Editions

Une aventure initiatique et scientifique imaginée autour de signes pariétaux réels, il y a plus de 20 000 ans. Le jeune Wu voyage dans des paysages enneigés, propageant les découvertes techniques de son temps de tribu en tribu. Parti du bord de la Méditerranée, il atteint un jour le littoral atlantique. Alors qu’il remonte un fleuve, il est attaqué et se réfugie auprès d’une tribu menée par une jeune fille battante, Pao, dont le front porte un signe appelé aujourd’hui signe du placard.
Il en tombe bientôt amoureux. Wu montre à la tribu de nouvelles techniques, l’aiguille à chas, l’hameçon et le propulseur. Pao envisage alors d’utiliser cette nouvelle arme pour se libérer du joug de leurs voisins menés par le cruel Sar, vêtu d’un costume d’oiseau de proie.

Le signe de Pao est une BD qui a pour cadre La combe à Rolland, la grotte du Placard et Roc de Sers en Charente, mais aussi dans une moindre mesure Lascaux, Cougnac, Pech Merle et Cosquer dans d’autres départements. Le signe du placard ou aviforme dessiné sur le front de Pao est présent dans plusieurs grottes françaises en Charente, Dordogne, dans le Lot et à Marseille.

Les auteurs Juliette Vaast et Jean-François Chanson sont charentais.

 

Le soleil n’a pas de papiers
Julie Nakache
Cécile Vallade
Sortie le 12 février
Chez Eidola Editions

Cri poétique et engagé, ce recueil de 3 nouvelles illustrées pour ados et adultes dessine avec force la destinée de ceux qu’on appelle avec désinvolture les jeunes migrants. La traversée, l’école ou les raisons du départ sont abordées ici avec une justesse et une tendresse ironique, et la plume souligne parfois la violence et la brutalité des adultes qui vivent dans un monde administratif loin des préoccupations des enfants et adolescents.

Les autrices Julie Nakache et Cécile Vallade sont angoumoisines.

 

Mentionné dans cet article : Eidola Editions