Dès le 13 janvier 2021 et tout au long de l’année, TF1 proposera, dans sa case jeunesse TFOU, « Chouette Pas Chouette », programme court initié par la plateforme de mobilisation citoyenne Make.org, produit par 2 Minutes et fabriqué intégralement dans le studio d’Angoulême.

Une série de 16 x 1’35’’
Produite par : 2 Minutes
Coproduite par : Gaumont
A l’initiative de Make.org

Auteurs littéraires :  Franck SALOMÉ, Nicolas SEDEL & Fernando WORCEL
Auteur graphique :  Sandrine ACQUISTAPACE
Réalisateurs : Franck SALOMÉ, Nicolas SEDEL & Fernando WORCEL
Diffuseurs :Canal +, Canal J, Disney Channel, France Télévisions, Gulli, M6, Nickelodeon Junior, TF1, Tiji, Bayam.
Rôle 2 Minutes : Production et fabrication de l’intégralité de la série, pilotage des équipes de la création à la postproduction  – réalisation, direction et gestion de production, préparation et supervision technique, design personnages, design décors, storyboard/animatique, supervision et fabrication des décors, supervision et fabrication de l’animation, compositing, montage image, post-production.

Pitch :
Jaja la panthère, Gégé le castor, Kiki la brebis et tous leurs copains sont des enfants. Dix enfants comme les autres. Ni beaux ni moches, ni gentils ni méchants, ni bêtes ni super intelligents, ce sont juste des enfants avec comme tous les enfants, des tonnes d’a priori. “Une fille, ça ne peut pas jouer au foot ou devenir pilote d’avion !” “Un garçon, ça ne peut pas pleurer ou faire de la danse classique !”
Le principe narratif de ces films est de confronter les très jeunes enfants à ces stéréotypes sexistes pour susciter leur empathie, les pousser à remettre en cause leurs préjugés et comprendre que naître fille ou garçon, grand ou petit, croco ou panthère, ne détermine pas ce que sera sa vie. µ
Bref, que « C’est plus chouette quand on se respecte ! ».

A propos du projet

Cette opération pédagogique s’intègre dans la grande cause « Stop à la violence faite aux femmes » et vise à sensibiliser les enfants, dès leur plus jeune âge, à la lutte contre le sexisme et au respect de la différence.

“Une fille, ça ne peut pas jouer au foot ou devenir pilote d’avion !”, “Un garçon, ça ne peut pas pleurer ou faire de la danse classique !” Le principe narratif de ces petits films est de confronter les très jeunes enfants à ce type d’idées reçues pour susciter l’empathie et les pousser à remettre en cause leurs préjugés.

Les personnages de la série sont 10 animaux anthropomorphes attachants (5 filles et 5 garçons) : Jaja Panthère, Gégé Castor, Toto Goéland, Kiki Mouton, Nono Croco, Lulu Hibou, Baba Ourse, Fafa Lapin, Lili Cochonne et Wawa Chihuahua.

Dix enfants comme les autres, qui parlent, jouent, et vivent comme les autres ! Ni beaux, ni moches, ni gentils, ni méchants, ni bêtes, ni super intelligents, ce sont juste des enfants qui ont, comme tous les enfants, sans même s’en rendre compte, des tonnes d’a priori.

Comme dans la vie, nos petits héros peuvent être la cible des agissements de leur copains ou mal se comporter eux-mêmes.

Chaque histoire confrontera l’un d’eux à ces préjugés, lui permettra de réaliser l’injustice de situations quotidiennes à l’école, dans la cour de récré, au square, etc. et le poussera à remettre en cause ses a priori.

Parce que confronté à un changement de place inattendu, on ne voit plus tout à fait les choses de la même façon. Et on se rend compte que chacun(e) a le droit de faire ses choix et même d’en changer. Que naître fille ou garçon, grand ou petit, croco ou panthère ne détermine pas ce que sera sa vie.

Bref, que « C’est plus chouette quand on se respecte ! ».

Mentionné dans cet article : 2 Minutes