Klaus, le premier film d’animation produit par Netflix, réalisé par Sergio Pablos et pour lequel le studio angoumoisin Les Films du Poisson Rouge a réalisé le texturage et la lumière figure parmi les 5 films nommés aux Oscars 2020 dans la catégorie Meilleur film d’animation…. Réponse le 9 février !

PRODUCTION: SPA studios, Netflix
RÉALISATION: Sergio Pablos
TECHNIQUE: Animation 2D
ANNÉE : Sortie 2019
DURÉE: 85 mins

Synopsis :

Jesper, qui s’est distingué comme le pire élève de son école de facteurs, écope d’une mission sur une île enneigée, au nord du Cercle arctique. Là-bas, les habitants ne s’entendent pas et ne se parlent presque jamais. Autant dire qu’ils n’entretiennent pas non plus de correspondance ! Alors que Jesper est sur le point d’abandonner, il trouve une alliée en la personne d’Alva, l’institutrice de l’île, et fait la connaissance de Klaus, mystérieux menuisier qui vit seul dans son chalet regorgeant de jouets artisanaux. Grâce à ces relations amicales inattendues, la petite ville de Smeerensburg retrouve la joie de vivre. C’est ainsi que ses habitants découvrent la générosité entre voisins, les contes de fée et la tradition des chaussettes soigneusement accrochées à la cheminée pour Noël !


Pour la petite histoire

Sergio Pablos et son équipe artistique ont fait appel au studio Les films du Poisson Rouge afin de rendre hommage à l’animation classique 2D. Le studio français a permis de repousser les contraintes de l’animation 2D traditionnelle en enrichissant l’animation avec des textures et un éclairage volumétrique, ce qui n’était pas possible auparavant.

La collaboration entre les deux studios a commencé bien en amont sur la production du pilote de « La légende de Klaus », sur lequel Les Films du Poisson Rouge ont utilisé leur logiciel propriétaire MOE pour ajouter des textures aux personnages 2D.

Les Films du Poisson Rouge ont été par la suite consultés pour résoudre le difficile problème de l’ajout de lumière et d’ombre volumétriques à la production. Le studio a fourni à l’équipe de SPA un nouveau logiciel innovant dédié à cette tâche.

Au total, entre janvier et septembre 2019, ce sont 1400 plans qui ont été, d’une part traités avec MOE au Films du Poisson Rouge, et d’autre part mis en lumière via LAS aux studios madrilènes de SPA, signant ainsi le rendu définitif et novateur du film.

Par ailleurs, le studio 3.0 studio a finalisé l’animation de plusieurs dizaines de plans pour SPA studios l’été dernier avec une petite vingtaine d’assistants animateurs pendant près de 3 mois. Un renfort d’assistanat d’animation pour le réalisateur Sergio Pablos qui en son temps avait fait de même avec son studio pour le long métrage Zarafa, produit et fabriqué par Prima Linea Productions

Mentionné dans cet article : Les Films du Poisson Rouge