À partir des vacances de Noël, vivez à l’heure de la préhistoire avec Gigantosaurus, la nouvelle série d’animation de Disney Junior à destination des 3-6 ans. Produite par Cyber Group Studios, elle a été en partie fabriquée dans les studios de Blue Spirit à Angoulême et sera diffusée sur France Télévisions.

Série d’animation de 52 épisodes de 11 minutes
Production : Cyber Group Studios
Prestataire : Blue Spirit Studio
Réalisateur : Olivier Lelardoux
Chaine : France TV
Public : 4 – 7 ans

Résumé :

Inspirée du best-seller du même nom écrit par Jonny DUDDLE, cette nouvelle série nous plonge dans l’univers de quatre jeunes dinosaures avides de découvrir le monde. Grandir à l’ère du Crétacé n’est pas une mince affaire : de nouveaux volcans se forment tous les jours, des pluies de météorites peuvent s’abattre sur Terre à tout moment, sans oublier la menace permanente des énormes tricératops, mais ROCKY, BILL, TINY et MAZU peuvent compter les uns sur les autres pour s’entraider. Ils vont explorer une préhistoire riche en mystères, dont le plus fascinant est le gigantosaure, le plus grand et le plus terrible de tous les dinosaures.

MAZU la curieuse, TINY l’espiègle, BILL le timide et ROCKY l’intrépide se mettent en tête de percer les secrets de cette créature insaisissable et vont s’apercevoir qu’elle a quelque chose à leur apprendre.

À travers ces quatre jeunes dinosaures, les enfants pourront explorer plusieurs émotions. Les dinosaures fascinent les enfants et ils seront immédiatement séduits par ces personnages singuliers. Comme eux, ces dinosaures font l’expérience de leur indépendance, découvrent l’importance d’être soi-même et apprennent à être des personnes sur qui l’on peut compter. Chaque petit dinosaure à sa manière de réagir à la crainte de l’inconnu par exemple : combattre, fuir, comprendre ou en rire. Mais c’est bien l’amitié qui les lie qui va les aider à affronter toutes les situations.

Ils forment la toute première bande d’amis de l’histoire du monde, et ce n’est pas pour rien.

Visionnez la bande annonce

Mentionné dans cet article : Blue Spirit Studio