OBJECTIF ATTEINT POUR ANGOULÊME !

Créé en 2004 par l’UNESCO, le Réseau des villes créatives, fort de quelque 246 villes, a pour but de promouvoir la ville comme un laboratoire créatif mettant les industries culturelles au cœur de son développement. Il vient de désigner Angoulême dans le réseau des « villes créatives » au titre de la littérature.

Crédits photos : ©Magelis/Grégory Brandel – ©TURMEL Pauline – ©Magelis/Franck Prével – © COLLIER Philip – Charente Tourisme

C’est une jolie victoire, menée par la Ville d’Angoulême et son Maire Xavier Bonnefont, avec le soutien de l’État, des collectivités régionales et des institutions locales de la bande dessinée, dont la Cité Internationale de la bande dessinée, le Festival International de la Bande Dessinée, le Pôle Image Magelis, l’École Européenne Supérieure de l’Image, la Maison des Auteurs qui valorise l’implication de tout un territoire.

Un développement possible grâce notamment à la créativité des 250 auteurs présents sur le territoire et à l’écosystème lié à l’image : les écoles, les entreprises, et les institutions culturelles… contribuant à cette réussite.

A l’aube de « 2020 Année de la bande dessinée », instauré par le Ministre de la Culture Franck Riester, cette reconnaissance arrive à point nommé pour la prochaine édition du Festival de la bande dessinée  qui aura à cœur de porter cette dynamique nouvelle.

L’UNESCO désigne 66 nouvelles villes créatives – 30 octobre 2019

Plus d’infos sur la candidature Objectif Unesco