Parmi les films sélectionnés pour la programmation de l’édition 2019 du Festival du Film Francophone d’Angoulême, sept productions – long métrage, court métrage, animation, documentaire et fiction – ont été fabriquées ou tournées, pour tout ou partie, en Charente. Découvrez-les !

Animation

LA FAMEUSE INVASION DES OURS EN SICILE
Long métrage d’animation, 82′

Programmation FFA : Mercredi 21 août – 14h

Un film de Lorenzo Mattotti
Adapté de l’œuvre éponyme de Dino Buzzati
Scénario : Thomas Bidegain, Jean-Luc Fromental, Lorenzo Mattotti
Avec les voix de Leïla Bekhti, Thomas Bidegain, Jean-Claude Carrière, Beppe Chierici, Arthur Dupont, Thierry Hancisse – De La Comédie-Française, Pascal Demolon, Jacky Nercessian et Boris Rehlinger.
Production : Prima Linea Productions, Indigo Film et Rai Cinema
Sound design et mixage  : Piste Rouge

Sortie en salles le 9 octobre 2019

Tout commence le jour où Tonio, le fils du roi des ours, est enlevé par des chasseurs dans les montagnes de Sicile… Profitant de la rigueur d’un hiver qui menace son peuple de famine, le roi décide alors d’envahir la plaine où habitent les hommes. Avec l’aide de son armée et d’un magicien, il réussit à vaincre et finit par retrouver Tonio. Mais il comprend vite que le peuple des ours n’est pas fait pour vivre au pays des hommes…

Dans le cadre du Pôle Image Magelis, avec le soutien du Département de la Charente et de la région Nouvelle-Aquitaine, en partenariat avec le CNC.

CROC-BLANC
Long métrage d’animation, 85′

Programmation FFA : Vendredi 23 août – 10h30

Un film de Alexandre Espigares
Scénario : Philippe Lioret, Serge Frydman et Dominique Monfery
Avec les voix de Virginie Efira, Raphaël Personnaz, Dominique Pinon…
Production :  Superprod, Bidibul Productions et Big Beach Films.
Musique  :  Bruno Coulais

Redécouvrez le chef d’œuvre de Jack London !

Croc-Blanc est un fier et courageux chien-loup. Après avoir grandi dans les espaces enneigés et hostiles du Grand Nord, il est recueilli par Castor-Gris et sa tribu indienne. Mais la méchanceté des hommes oblige Castor-Gris à céder l’animal à un homme cruel et malveillant. Sauvé par un couple juste et bon, Croc-Blanc apprendra à maîtriser son instinct sauvage et devenir leur ami.

Dans le cadre du Pôle Image Magelis, avec le soutien du Département de la Charente et de la région Nouvelle-Aquitaine, en partenariat avec le CNC.

Fabriqué en partie à Angoulême dans les studios Superprod, Solidanim (motion capture) et Toonkit

LA VIE DE CHÂTEAU
Court métrage d’animation, 29′

Programmation FFA : Jeudi 22 août – 15h00

Réalisation : Clémence Madeleine-Perdrillat et Nathaniel H’limi
Production : Films Grand Huit

Orpheline, Violette, 8 ans, part vivre avec son oncle Régis, agent d’entretien au château de Versailles. Timide, Violette le déteste : elle trouve qu’il pue, elle décide alors qu’elle ne lui dira pas un mot. Dans les coulisses du Roi Soleil, la petite fille têtue et le grand ours vont se dompter et traverser ensemble leur deuil. 

Dans le cadre du Pôle Image Magelis, avec le soutien du Département de la Charente et de la région Nouvelle-Aquitaine, en partenariat avec le CNC.

Fabriqué en partie à Angoulême dans les studios de Miyu Productions et Hiventy

LA RAPIETTE
Court métrage d’animation (en compétition), 8′

Programmation FFA : Mercredi 21 août – 10h30 / Jeudi 22 août – 17h00 / Vendredi 23 août – 10h00 / Samedi 24 août – 14h00 et 19h00 / Dimanche 25 août – 16h30

Réalisation : Ariane Teillet
Production : École des Métiers du Cinéma d’Animation (EMCA)

Un royaume s’apprête à vivre un hiver frugal, lorsqu’une petite «Rapiette» arrive et fait pousser des plantes quasi-instantanément. Tout le monde en est ravi, sauf le Roi qui se rend rapidement compte que ce petit miracle risque de lui coûter cher.

 

Documentaire

ET SI NEW-YORK S’APPELAIT ANGOULÊME ?
Documentaire historique, 52′

Programmation FFA : Dimanche 25 août – 11h30

Réalisation : Marie-France Brière
Interprète : Florent Gaillard
Production : La Curiosité et France Télévisions

1524 : Giovanni Verrazzano, navigateur sous les ordres de François Ier remonte, à bord de « La Dauphine », la côte nord des Etats-Unis à la recherche d’un raccourci vers la route des Indes et découvre pour la première fois le site du futur New York qu’il baptiste « Angoulesme ». Il envoie son carnet de bord à son roi et deux autres copies aux banquiers lombards qui ont financé l’expédition.
1525 : Bataille de Pavie. François Ier est fait prisonnier par Charles Quint, il ne recevra jamais le document de Verrazzano.
1904 : John Pierpont Morgan, banquier à New York rachète de vieux manuscrits à Venise dont le fameux carnet de bord de Verrazzano ; il restaure le parchemin et l’expose dans sa bibliothèque privée.
1950 : Jacques Habert, professeur d’histoire au lycée français de New York obtient l’autorisation de traduire le manuscrit, l’histoire peut commencer…  

… Et si New York s’appelait Angoulême

Les français savent-ils que Verrazzano a découvert et décrit pour la première fois le site de New York qu’il baptisa Angoulême, en l’honneur de son roi François Ier, comte d’Angoulême ? Il est temps de résoudre cette énigme de l’histoire.

Tourné à New-York en octobre 2018 puis à Angoulême du 28 octobre au 06 Novembre 2018, ce documentaire sera diffusé début septembre 2019 sur France 3 et TV5 Monde.

Dans le cadre du Pôle Image Magelis, avec le soutien du Département de la Charente, en partenariat avec le CNC.

Marie-France Brière nous a accordé un entretien. Elle nous en dit plus sur cette histoire méconnue et son attachement à Angoulême.

Fiction

LES ÉBLOUIS
Long métrage de fiction, 99′

Programmation FFA : Samedi 24 août – 17h

Un film de Sara Suco
Scénario : Sarah Suco et Nicolas Silhol
Interprètes : Camille Cottin, Jean-Pierre Darroussin, Éric Caravaca et Céleste Brunnquell
Production : Mon Voisin Productions et Epithète Films

Sortie en salles le 20 novembre 2019

Camille, 12 ans, passionnée de cirque, est l’aînée d’une famille nombreuse. Un jour, ses parents intègrent une communauté catholique basée sur le partage et la solidarité dans laquelle ils s’investissent pleinement. Peu à peu, la jeune fille doit accepter un mode de vie qui remet en question ses envies, sa vie sociale, et ses propres tourments. Elle commence alors un combat pour se défaire de cette emprise, affirmer sa liberté et sauver ses frères et sœurs.

Dans le cadre du Pôle Image Magelis, avec le soutien du Département de la Charente et de la région Nouvelle-Aquitaine, en partenariat avec le CNC.

Le tournage a eu lieu du 6 août au 10 octobre 2018 à Angoulême et ses alentours.

Sara Suco nous a accordé une interview sur les conditions du tournage qui a eu lieu du 6 août au 10 octobre 2018 à Angoulême et ses environs.

NAABIGA
Court métrage de fiction, 29′

Programmation FFA : Jeudi 22 août – 11h

Un film de Zalissa Zoungrana
Scénario : Zalissa Zoungrana
Interprètes : Nikiema Boukare, Gustave Sorgho, Amelie Prevot et Barou Omar Ouedraogo
Production : Shekinah Prod et Co-production Zatinbo

Après 15 ans d’études en France, Naabiga revient dans son village natal en Afrique. Comme la coutume le veut, il doit succéder à son père, le chef, après sa mort, mais il en n’a pas l’envie. Passionné de la danse, il aurait voulu en faire son métier or, il ne peut fuir son destin. Déchiré entre ses obligations et son désir de carrière, il devra faire face à la situation.

Dans le cadre du Pôle Image Magelis, avec le soutien du Département de la Charente et de la région Nouvelle-Aquitaine, en partenariat avec le CNC (Ecriture).

Mentionné dans cet article : FILM FRANCOPHONE D’ANGOULÊME