Dans le cadre des 20 ans de la sortie de « Kirikou et la sorcière », le premier de la trilogie des Kirikou, le Pôle Image Magelis, en partenariat avec la Cité internationale de la bande dessinée, organise la projection gratuite du film au Cinéma de la Cité suivie d’un goûter de Noël confectionné par ST Traiteur.

Date : le samedi 22 décembre à 14h00
Lieu : Cinéma de la Cité
A partir de 3 ans
Entrée gratuite dans la limite des places disponibles
Sur inscription auprès de Marion Martinot mmartinot@magelis.org ou 05 45 38 51 50

 

Kirikou et la Sorcière
Sortie en France le 9 décembre 1998
Film d’animation de Michel Ocelot
Production : Les Armateurs

Premier long-métrage de Michel Ocelot, Kirikou et la Sorcière, produit par Didier Brunner, auparavant producteur de la société Les Armateurs et fabriqué en partie à Angoulême, remporte un succès critique et commercial inattendu, avec près d’un million d’entrées au cours de sa première exploitation en France. Ce succès exerce une influence très positive sur le développement de l’industrie de l’animation en France.

Kirikou et la Sorcière a été suivi d’un deuxième film, Kirikou et les Bêtes sauvages, sorti en 2005, qui raconte d’autres aventures de Kirikou prenant place pendant les événements du premier film, puis d’un troisième film sur le même principe, Kirikou et les Hommes et les Femmes, fin 2012.

Synopsis

Le minuscule Kirikou nait dans un village d’Afrique sur lequel une sorcière, Karaba, a jeté un terrible sort: la source est asséchée, les villageois ranconnes, les hommes sont kidnappés et disparaissent mystérieusement. « Elle les mange », soutiennent les villageois dans leur hantise. Karaba est une femme superbe et cruelle, entourée de fétiches soumis et redoutables. Mais Kirikou, sitôt sorti du ventre de sa mère, veut délivrer le village de son emprise maléfique et découvrir le secret de sa méchanceté.