Cécile Chicault emporte le lecteur au cœur d’une réécriture graphique contemporaine du célèbre conte en vers du XVIIème siècle, Peau d’Ane.

L’artiste plonge le lecteur dans son univers féérique et onirique à travers la promesse faite par le roi à sa reine mourante de n’avoir pour nouvelle épouse qu’une femme plus belle qu’elle.

Or, la seule personne capable de rivaliser avec sa beauté n’est autre que sa propre fille, et le roi la veut prendre en mariage. Afin d’échapper à cette union incestueuse et conseillée par sa marraine la Fée, la princesse demande à son père par trois fois, pour sa dot, des robes irréalisables mais doit finalement s’enfuir et se cacher, jusqu’au jour où…

 

En savoir + sur Scutella Editions

A propos de Cécile Chicault

Cécile Chicault est née à Paris. Elle y vit jusqu’à l’âge de 10 ans, puis ses parents s’installent dans le Sud-Ouest et elle en Charente, il y a plus de 20 ans maintenant.

Son goût très prononcé pour les Arts Plastiques l’oriente vers l’université de Bordeaux où elle obtient l’Agrégation. Elle enseigne le dessin une année, et retourne à sa première passion : la bande dessinée.

Elle intègre l’école des Beaux-Arts d’Angoulême et son tout premier album, Le Diable aux trois cheveux d’or, reçoit l’Alph-Art Jeunesse lors du Festival d’Angoulême en janvier 2000.

L’auteur puise ses influences dans la peinture, les arts décoratifs, le roman, le cinéma…

Elle intervient dans les classes de la maternelle au lycée, dans des médiathèques, anime des stages de bd pour enfants ou adultes. Entre 2009 et 2016, elle travaille en compagnie d’Hervé Pauvert sur la série La saga de Wotila et publie chez Scutella dès 2013 son album Jeunesse Jean de Fer. A l’automne 2018, elle propose une version inédite de Peau d’Ane toujours chez Scutella.

En savoir + sur l’auteur Cécile Chicault