Superprod (France), Bidibul Productions (Luxembourg) et Big Beach sont fières d’annoncer la sélection de leur film CROC BLANC au Festival de Sundance, qui se tiendra en janvier 2018.

Réalisé par Alexandre Espigares (Oscar 2014 court métrage d’animation), CROC BLANC est un film d’animation adapté du roman de Jack London.
Sur un scénario de Dominique Monféry, Philippe Lioret et Serge Frydman et l’univers graphique conçu par Stéphane Gallard et Antoine Poulain le film conte les aventures du célèbre chien-loup.
Il est distribué en France par Wild Bunch et sortira en salles le 28 mars 2018. Le film sera ensuite diffusé sur Canal+, Ciné+ et France Télévisions. Gallimard éditera début 2018 une série d’ouvrages adaptés du film.
Virginie Efira, Raphael Personnaz et Dominique Pinon prêtent leur voix aux personnages principaux du film.

La version anglaise est assurée par Nick Offerman, Rashida Jones, Paul Giamatti et Eddie Spears. SC FILMS assure les ventes internationales du film, qui est déjà vendu dans de nombreux territoires.

A Angoulême, le film a été fabriqué par le studio Superprod et SolidAnim qui a effectué toute la motion capture.

Le film a reçu le soutien du Département de la Charente et du Pôle Image Magelis ainsi que de la région Nouvelle-Aquitaine

Résumé :
Inspirée de l’œuvre de Jack London, Croc Blanc est l’histoire d’une rédemption. Celle d’un chien-loup entraîné malgré lui dans une spirale de violence, au point de devenir une légende de cruauté, crainte par tous… jusqu’à ce qu’un couple d’humain parvienne à réveiller les sentiments enfouis dans sa nature profonde.
Loup par son père, chien par sa mère, Croc Blanc mène une vie soigneusement réglée sur les lois de la Nature. Dès son plus jeune âge, la disparition de son père et la famine lui ont fait comprendre la fragilité de l’existence. Comme tout jeune loup, il fait l’expérience de la puissance de la Nature, généreuse et terrible, et apprend peu à peu à la connaître.
Sa rencontre avec une tribu indienne lui ouvre les portes d’un nouveau monde, auquel il s’adapte très vite. Mais ce nouveau monde, celui des hommes, comporte un danger plus sournois encore que tous ceux qu’il a pu rencontrer dans le Grand Nord… En effet, son adoption suscite un tel déchaînement de jalousie et de vengeance de la part des autres chiens de la tribu, que Croc-Blanc est marqué à jamais par ce rejet et la haine de ceux qu’il croyait être les siens.
Lorsque son maître indien le vend à un homme blanc sans scrupules, la civilisation et ses vices vont avoir raison de lui. Ce nouveau maître le maltraite pour entretenir sa rage et ainsi l’utiliser dans des combats de chiens organisés clandestinement.
Croc Blanc devra son salut à un homme intègre qui lui donnera enfin la chance de révéler sa loyauté et sa nature profonde.