• En début d’année, Sud Ouest a consacré une double page à la bonne santé économique et artistique du cinéma d’animation et cite Angoulême et « le fleuron Magelis qui brille fort » (parution 02/01).
  • Les Vœux 2019 de François Bonneau, président du Département et de Magelis, aux forces vives du territoire et aux acteurs du Pôle Image ont été relayés dans La Charente Libre et Sud Ouest (parutions du 11 /01) avec un focus sur le film rétrospective des différents tournages réalisés en Charente en 2018 avec les interviews de chaque réalisateur qui vante les atouts de la Charente (voir le film)
  • France Inter a interrogé Stéphane Natkin, ancien directeur du Cnam-Enjmin, sur le monde numérique de demain et la place et l’impact des jeux vidéos sur nos vies (parution 5/01).
  • Pour la presse quotidienne locale et nationale, Janvier rime avec Festival de la Bande Dessinée. En amont du Festival, de nombreux articles concernant la programmation, les expositions, les rencontres… sont parus dans La Charente libre (parutions Janvier) et Sud Ouest. Pendant le Festival, les acteurs locaux du Pôle Image Magelis ont également été mis en avant dans la presse quotidienne pour leurs actualités. C’est le cas notamment des auteurs locaux (parutions des 18/01 et 22/01) de l’Atelier du Marquis avec son Tarot Divinatoire – Voir l’article (parutions des 22/01 et 23/01), ou encore du studio 2 Minutes avec Ernest et Rebacca dans Charente Libre (parutions des 09/01 et 26/01) et Sud Ouest (parutions du 25/01). Même après le Festival, de nombreuses parutions ont fait l’éloge du bilan positif de la 46è édition. La Charente Libre du 28 janvier titre « Un 46è Festival de la BD monstrueux » tandis que Sud Ouest signe « Angoulême : le FIBD cartonne toujours »
  • Le site ActuaBD consacre son article du 28 janvier au Festival et à l’après « Angoulême 2019, le bilan : Une formidable édition, et quelques questions »…
  • Le Festival a été l’occasion de nombreux reportages TV sur la capitale de la bande dessinée et sur l’écosystème Magelis. Notamment dans les JT régionaux de France 3 et aussi TF1 qui a passé un week end à Angoulême et proposé ses bons plans (Diffusion dans le JT du samedi 26 janvier 13h).
  • Le cinéma et les tournages sur le territoire n’ont pas été oubliés ce mois-ci. Le réalisateur Wes Anderson fait toujours l’objet d’articles dans la presse quotidienne notamment sur son casting impressionnant dévoilé au fur et à mesure par La Charente Libre (parutions des 09/01 et 23/01)
  • Les écoles du Campus de l’Image ont été mises en avant dans les quotidiens Charente Libre et Sud Ouest pour leur implication active et leur investissement pendant le Festival de la BD. Notons notamment l’EESI, leurs expositions et leur hommage émouvant à leur professeur disparu (parutions des 07/01 23/01), les étudiants du CREADOC et leur radio éphémère Radio Ad’Hoc (parutions du 03/01), les étudiants de l’EMCA qui croquent l’actu en dessin dans la Charente Libre   (parution 31/01) ou encore l’école de manga Human Academy et sa collaboration avec l’entreprise charentaise Jolival (parution du 29/01)
  • Deux start-up innovantes, Kalank et Lux Lingua, ont brillé dans la presse en général grâce à leur participation au CES de Las Vegas avec la délégation de la Nouvelle-Aquitaine (parutions des 10/01, 12/01 et 15/01)   (Voir l’article)
  • Magelis a souhaité mettre en avant l’ensemble des actions qu’il entreprend pour le Festival dans le journal de la Ville d’Angoulême Angoulême Mag  (Janvier / Février 2019)
  • France 3 a diffusé le 28 janvier un superbe reportage sur la Nouvelle-Aquitaine comme terre de tournages avec un focus particulier sur l’écosystème Magelis à partir de la minute 37’25… Revoir le reportage
  • L’émission « Carrefour des Images » sur RCF du vendredi 25 janvier a été enregistrée en direct du Festival. Elle accueillait Julien Papelier, administrateur délégué aux Editions Dupuis, pour le lancement de leur plateforme de bande dessinée digitale à lire sur smartphone, Webtoon Factory, Sébastien Cornuaud, délégué général de l’AdaBD, qui a parlé de la nouvelle édition de l’ouvrage « Auteur, autrice de bande dessinée, ah bon c’est un vrai métier? » et Nicolas Idier, responsable du développement de la Cité Internationale de la Bande Dessinée, récemment arrivé à Angoulême et dont c’est son premier Festival. écouter l’émission du 25/01

N’hésitez pas à nous communiquer des articles vous concernant et qui auraient pu nous échapper…
Bonne lecture…