LA GUERRE EN RELIEF
Plaques stéréoscopiques de la Grande Guerre | DU 9 OCTOBRE AU 11 NOVEMBRE 2018
Musée d’Angoulême

Dans le cadre du festival Courant3D, le 11 octobre à 18h au Musée d’Angoulême, inauguration de l’exposition «La Guerre en relief». Une manière différente de commémorer le centenaire de l’armistice de la Première Guerre mondiale avec des images inédites.

La ville de Roanne possède un riche patrimoine photographique que de rares expositions ont pu mettre au jour. Ces collections sont le fait d’amateurs éclairés, de la présence de clubs photo très actifs sur le territoire, de studios de production et même de maisons d’édition démontrant sa popularité locale dès la fin du XIXe siècle, en particulier auprès des industriels (Martin, Déchelette) ou bien des médecins (Dethève, Chevalier), des chercheurs (les frères Monnot) ou même des peintres (comme Noirot).

En 1966, la fille du Docteur Daniel Chevalier fait don au musée des vues de son père, un radiologue de Roanne membre du photo-Club, parti comme médecin auxiliaire au 98e RI sur le front de la Grande Guerre, dès lamobilisation d’août 1914. Passionné de vie sportive et de paysages, il a laissé à ses héritiers entre autres, une collection de vues stéréoscopiques de la Grande Guerre.

Bombardements, villes en ruines, mais aussi vies dans les tranchées, campements militaires, soins aux blessés, messes en plein air, cérémonie des drapeaux ou décorations faites aux soldats, visites de Clémenceau ou de Poincaré, convois de prisonniers, explosions… Autant de vues et de mises en scène proprement saisissantes donnant littéralement corps à la Guerre pour ceux restés à l’arrière et les immerger après coup dans cette dernière avec effroi.

Cette exposition réalisée pour le centenaire de l’armistice de 1918 a été mise à disposition du Musée d’Angoulême par le musée des Beaux-arts et d’archéologie Joseph Déchelette, elle est présentée en partenariat et dans le cadre du festival Courant3D.

 

En savoir plus sur : ASSOCIATION PRENEZ DU RELIEF