De Fräneck, ION avait déjà publié le livre Les Maisons, où on découvrait sa passion pour la construction (et la déconstruction).

Il a depuis fait une multitude de livres auto-édités, des affiches de concerts ou d’exposition, des installations en volume, des fresques murales…

Voici une nouvelle série de ses dessins, où on retrouve une maison familière : petit toit à pente, fenêtre, porte à bouton…

Mais ici, ce n’est plus elle qui est bouleversée, c’est l’espace autour d’elle qui bouge. Elle se retrouve brutalement perdue au milieu de différents espaces graphiques inventifs et foisonnants.

À chaque fois, la page de gauche montre une petite séquence qui résonne avec le grand dessin de droite. Cela devient à la fois inquiétant et burlesque, comme si tous les cataclysmes possibles et imaginables avaient lieu en même temps.

Plus d’infos sur son blog

En savoir plus sur : Ion Edition