Encore de nombreux prix et récompenses cette année pour les étudiants en cours de cursus ou anciens étudiants reconnus de la filière

Festival national du film d’animation Bruz-Rennes (AFCA)

  • Grand Prix du court métrage étudiant : « Un enfant sauvage » de Kuo Wang
    Synopsis : Un homme chinois partage ses souvenirs d’enfance des années 60, lors de la révolution culturelle chinoise. Réalisé l’an dernier à l’ÉESI dans le cadre de l’ARC inter-sites « Images Documentaires Dessinées ».

Festival International de la Bande Dessinée 2017

  • Fauve polar SNCF : « L’Eté Diabolik » d’Alexandre Clérisse, ancien étudiant de l’ÉESI (et Thierry Smolderen, enseignant à l’ÉESI)
    Baigné de clins d’oeœil et de références pop, ce récit d’espionnage aux superbes couleurs acidulées se situe à l’été 1967. Pour Antoine, âgé de 15 ans, les découvertes et les surprises vont être mémorables… Après Souvenirs de l’empire de l’atome, les auteurs rendent ici un hommage appuyé au fumetto italien Diabolik.
  • Prix de la BD alternative : Biscoto “Le renne des neiges” d’Elizabeth Holleville, Cléry Dubourg, Emmanuel Espinasse, Léo Louis-Honoré et Alexandre Géraudie, anciens étudiants de l’ÉESI (et Julie Staebler, enseignante à l’ÉESI)
    Revue destinée à la jeunesse, magazine indépendant et plein d’esprit qui met à l’honneur la création et les audaces graphiques. Biscoto est un journal qui « défend le travail d’auteurs émergents avec une grande liberté de ton et de forme » et qui accueille chaque numéro des dizaines d’auteurs, dont plusieurs parmi eux sont issus des concours Jeunes Talents et de la RévélatiONline
  • Prix Jeunes Talents Région 2017 « Pour une vie meilleure » de Théo Masson, ancien étudiant de l’ÉESI
    Chaque année, le Festival organise le concours « Jeunes Talents » destiné à de jeunes auteurs amateurs en quête d’un statut professionnel. De fait, l’épreuve exige une certaine maîtrise puisqu’il s’agit pour les candidats de raconter une histoire complète en un maximum de trois planches. Sur les 500 candidats qui tentent en moyenne l’aventure, 20 sont sélectionnés et exposés au Pavillon Jeunes Talents® pendant toute la durée du Festival. De quoi attirer l’attention d’éditeurs en quête de sang neuf ! Parrainé par la Région Nouvelle Aquitaine et le Pôle Image Magelis.
  • Prix Challenge Digital 2017 – 2ème lauréat : « Roaxaca Zone » d’Antoine Maillard, ancien étudiant de l’ÉESI
    Pour ce concours qui se déroule 3 mois avant le Festival, les participants sont invités à mettre en ligne leurs planches qui seront sélectionnées par un Jury composé de professionnels récompensant leur innovation et leur utilisation pertinente de l’outil numérique, mais également pour leurs qualités narratives et graphiques.
    Dix œuvres seront ainsi sélectionnées et feront l’objet d’une exposition numérique du jeudi 26 janvier au dimanche 29 janvier 2017 au sein du Pavillon Jeunes Talents® au Festival d’Angoulême. En parallèle, ces créations seront mises en avant sur ce site et la plateforme de BD en ligne BDJeuneCréation pendant une période de 6 mois minimum.

 Japan International Manga Award

  • Lauréat du 10ème Prix du Manga International : la bande dessinée “Le maître d’armes” de Joël Parnotte, ancien étudiant de l’ÉESI, avec Xavier Dorison (Ed. Dargaud)Créé en 2007, le Prix du manga international récompense chaque année des œuvres étrangères de bande dessinée qui contribuent à faire connaître le manga et ses techniques en dehors du Japon.
    Cette BD, publiée chez Dargaud et qui met en scène l’ex-maître d’armes de François 1er, a été récompensée parmi une sélection initiale de 296 œuvres provenant de 55 pays ou régions.

 

Bourse au mérite de la Fondation Poitiers Université

Camila Navas Andreoni, Diplômée 2017 Master Bande dessinée

En savoir plus sur : EESI