Alors que s’ouvre mardi 22 août le Festival du Film Francophone d’Angoulême, c’est l’occasion de célébrer 10 années de coopération intense entre le Pôle Image Magelis, premier partenaire et les fondateurs et animateurs du festival, Dominique Besnehard et Marie-France Brière.

Avec aujourd’hui une centaine d’entreprises spécialisées, des plateaux de tournage, un campus de 12 écoles supérieures et un fonds d’aide à la production parmi les mieux dotés en France, Magelis est un acteur majeur en Europe de la filière et la Charente une terre de tournage de premier plan. Alors que Jean Becker vient d’y achever le tournage de son prochain long métrage « Le collier rouge », Jean-Paul Rouve s’apprête à y démarrer le tournage de « Lola et ses frères », produit par Nolita Cinéma avec Ludivine Sagnier, José Garcia et lui-même au casting.

C’est donc tout naturellement que le pôle a soutenu dès 2008 la création du festival qui met à l’honneur la culture francophone sous les formes les plus diverses qu’elle peut revêtir à travers le monde.

Au cours de cette 10ème édition, 8 étudiants du Campus de l’image constitueront un jury qui sera appelé à décerner un Valois Magelis sous la présidence de la comédienne Cristiana Reali : Lucile ALARY – LISA (Lycée de l’Image et du Son d’Angoulême), Charlène BIJU  CREADOC (Filière Documentaire de Création de l’Université de Poitiers), Boris GOT – EESI (Ecole Européenne Supérieure de l’Image), Adèle HAMAIN – EMCA (Ecole des Métiers du Cinéma d’Animation), Morgane LAQUEBE – HUMAN ACADEMY (Ecole japonaise de manga, animé et jeu vidéo), Séverin PECCOUD – IUT (Institut Universitaire de Technologie d’Angoulême), Antoine SARRAZIN – Cnam-Enjmin (Ecole Nationale du jeu et des Médias Interactifs Numériques), Salvatore VENNETTILLI – CEPE (Centre Européen des Produits de l’Enfant – Université de Poitiers).

Les spectateurs pourront découvrir lors des projections officielles une sélection de 20 courts métrages d’animation, dont celui réalisé par Amandine Zala, étudiante à l’EMCA d’Angoulême, Film de fesses, projeté mercredi 23 août à 10h à l’Espace Franquin.

Les festivaliers auront également le plaisir de découvrir samedi 26 août au CGR à 11h en avant-première Zombillenium, le film d’animation d’Arthur de Pins et Alexis Ducord fabriqué en partie à Angoulême par le studio 2 Minutes, avec le soutien de la Région Nouvelle-Aquitaine et du département de la Charente.

La Région Nouvelle-Aquitaine et le Département de la Charente sont mis à l’honneur pendant le festival à travers « Les pépites de la Nouvelle-Aquitaine ». Les participants pourront ainsi découvrir Comme des rois de Xabi Molia, en partie tourné à Angoulême et ses alentours avec Kad Merad et projeté le 22 août à 13h00 à l’Espace Franquin, ou encore le court métrage Le Visage de Salvatore Lista,mercredi 23 août à 11h au Nil, dont une partie des effets spéciaux a été réalisée par le studio Solidanim. Ce film a été sélectionné dans le cadre des courts métrages en compétition à la semaine de la critique du Festival de Cannes 2017, a bénéficié du soutien de la Région Nouvelle-Aquitaine et du Département de la Charente et a été tourné en Charente du 18 au 21 décembre 2016.

Au programme de la 10è édition du Festival

Films en compétition

Parmi les films en compétitions, vous pourrez retrouver C’est le cœur qui meurt en dernier d’Alexis Durand-Brault, Demain et tous les Autres Jours de Noémie Lvovsky, Et au pire on se mariera de Léa Pool, Frontières de Apolline Traoré, La Belle et la Meute de Kaouther Ben Hania, Money de Gela Babluani, Petit Paysan d’Hubert Charuel, La surface de Réparation de Christophe Regin, Maryline de Guillaume Gallienne et enfin Une famille syrienne de Philippe Van Leeuw.

Jury

Pendant 5 jours, les 10 films en compétition s’enchaîneront devant une farandole de célébrités et un jury prestigieux, présidé par le talentueux John Malkovich. Acteur et réalisateur américain qui a débuté sa carrière sur le grand écran au côté de Steven Spielberg dans L’Empire du soleil, en 1987.
Parmi le jury, seront présents la journaliste Claire Chazal, les actrices Laura Smet et Stéfi Celma, la productrice Denise Robert, le scénariste Lucas Belvaux, l’écrivain et scénariste Philippe Besson, le responsable éditorial de Canal + Cinéma Ivan Guyot et le chanteur Raphaël.

De plus, l’édition 2017 choisit de rendre hommage au cinéma ivoirien à travers 10 films (Visages de Femmes, Concerto pour un exil et A nous deux, France! de Désiré Ecaré, Bal Poussière de Henri Duparc, Run de Philippe Lacôte, Au nom du Christ de Roger Gnoan M’bala, Roues Libres de Sidiki Bakaba, Aya de Yopougon de Marguerite Abouet et Clément Oubrerie, Le mec idéal de Owell Brown et L’interprète de Olivier Meliehe Koné …), tous représentatifs de la culture du pays. Autre temps fort, la projection de 16 longs-métrages en avant-première, « Au Revoir là-haut » réalisé par Albert Dupontel et adapté du roman de Pierre Lemaitre ouvrira le Festival avec au casting Laurent Lafitte, Niels Arestrup, Emilie Dequenne ou encore Mélanie Thierry et « La Douleur » qui clôturera le festival dimanche 27 août… Les deux plus grands monstres du cinéma français, Catherine Deneuve et Gérard Depardieu, seront présents pour présenter en avant-première leur nouvelle collaboration « Bonne Pomme« . Parmi les autres acteurs attendus dans ces avant-premières, citons Guillaume Canet et Mélanie Laurent pour « Mon garçon« . Dans un autre style, Nicolas Vanier viendra présenter son film « L’école Buissonnière«  avec François Cluzet, François Berléand et Eric Elmosino, dont la sortie est prévue le 9 septembre. « Le Petit Spirou«  rassemble Pierre Richard, François Damiens ou Natacha Régnier. On retrouvera également Louise Bourgoin et Stéphane De Groodt dans le film « L’un dans l’autre« . Karin Viard et Anaïs Demoustier se retrouvent à l’affiche de « Jalouse », la nouvelle réalisation des frères Foenkinos. Tahar Rahim joue lui avec Maïwenn et Roschdy Zem dans « Le prix du succès ». À l’espace Carat, ce sera toute l’équipe des films «Babysitting» qui présentera «Épouse-moi mon pote».

Enfin, les festivaliers retrouveront les réalisateurs d’«Intouchables», Tolédano et Nakache, pour « Le sens de la fête » en présence des acteurs comme Jean-Pierre Bacri, Gilles Lellouche ou Jean-Paul Rouve.

L’événement sera également ponctué par quelques expositions dont Gaumont, 120 ans de cinéma, ainsi qu’un focus sur le réalisateur Xavier Giannoli grâce auquel le public pourra (re)découvrir ses œuvres les plus récentes.

Retrouvez toute la programmation sur le site du Festival

Suivez le Festival sur Facebook

En savoir plus sur : FILM FRANCOPHONE D’ANGOULÊME