VENDREDI 7 AVRIL 2017 à partir de 17h

Pour la première fois, Le Comptoir des Images accueille Tiburce OGER, auteur local  incontournable en bande dessinée. A l’occasion de la sortie de « Ma guerre – de La Rochelle à Dachau », sortie fin février aux éd. Rue De Sèvres, nous vous proposons de rencontrer l’auteur pour une séance de dédicace unique, où il vous racontera l’histoire de son grand-père Guy-Pierre Gautier, survivant de Dachau, engagé en 1943 dans la brigade « Liberté » des francs-tireurs et partisans de La Rochelle. Un témoignage poignant !
Voici le témoignage de Guy-Pierre Gautier, grand-père de l’auteur, survivant de Dachau. Engagé en 1943 dans la brigade « Liberté » des francs-tireurs et partisans de La Rochelle, il s’emploie à des sabotages de voies ferrées et au renseignement. La bravoure côtoie l’insouciance. A l’arrestation du réseau, les difficultés commencent avec les interrogatoires par la gestapo, une mutinerie de la prison d’Eysses, les fusillés. Le cauchemar s’installe lors du voyage infernal en wagons à bestiaux jusqu’à Dachau. Le courage masque alors à peine la frayeur. Le récit poignant d’un survivant, jour après jour, souffrance après souffrance, jusqu’à l’apparition de la silhouette immense d’un G.I. américain qui annonce la fin du cauchemar le 30 avril 1945.

SAMEDI 8 AVRIL 2017 de 16h à 18h

Nom de l’auteur : ANTOINE OZANAM

Date de l’animation : samedi 8 avril

Horaire de début : 16H

Horaire de fin : 19H

Type d’animation (exemple : atelier pour enfant, atelier pour adolescent ou adulte, exposition, performance…) : Atelier pour enfants, rencontre, discussion et création avec un auteur de bande dessinée.

Titre éventuel de l’animation : Imaginez votre Dizhi*…

 Descriptif en quelques lignes : Conversation et création de nouveaux personnages, les dizhis* : créatures anthropomorphiques ayant des supers pouvoirs et issus de la série Klaw, aux éditions Le Lombard.

 Inscription nécessaire ? Non

Contact pour les inscriptions : Le Comptoir des Images 7 rue de Genève 16000 Angoulême // lecomptoirdesimages@gmail.com // 09 86 23 23 70 // Ouverture du mardi a samedi de 11h à 13h et 14h à 19h.

Public cible : Enfants à partir de 8 ans

VENDREDI 14 AVRIL 2017 à partir de 18h

En présence de l’éditeur Marguerite Waknine, avec Frank Guyon et Séverine Gaillardo, venez donc apprécier leurs nouvelles publications « Les riches heures » de Jean-Michel Barreau et « Feutres » de Céline Guichard. Ces deux nouveautés signent là une première collaboration, dans la col. Cabinet de dessin, avec des artistes d’Angoulême aux talents certains et aux univers bien distincts.

« Les riches heures »

Auteur
Jean-Michel Barreaud est né en décembre 1953. Il est titulaire d’un d.n.s.e.p. à l’École des Beaux-Arts d’Angoulême. Il est également membre fondateur du groupe L’Art Edbus et président de l’Acapa. Il vit à Angoulême où il enseigne le dessin.

Présentation
Les plus mauvaises langues iraient certainement jusqu’à dire (sans voir ni savoir) qu’il y adans les dessins de Jean-Michel Barreaud quelque chose relevant du travail monacal et du trou de la serrure. Il n’en est rien pourtant. La suite de ces petits dessins méticuleux, délicats et précieux, la succession de ces vignettes ouvragées avec l’art de l’orfèvre, n’obligent jamais le spectateur à la posture du voyeur, parce qu’elles nous introduisent à ce mystère de la lumière tapie dans la ténèbre et par laquelle ce qui résiste et se refuse (encore) ne tardera pas (bientôt) à nous rejoindre et nous atteindre.

En ce sens, il ne s’agirait sûrement pas ici d’une sorte de révélation, mais bien plutôt d’une absence d’oubli, d’un dévoilement relevant de l’alétheia, qui ne se présente et ne se manifeste que par et dans son mouvement continuel de retrait. En somme, une esthétique, une érotique, au long d’un élégant cortège d’apparitions et de disparitions qui loin d’être sombres ou nocturnes s’avèrent être au contraire diablement riches et fertiles et pleines à déborder d’elles-mêmes sous l’élan subtil du désir le plus vif et le plus enfoui.

Cette séléction de 46 dessins a été extraite d’un ensemble qui en comprend des centaines réalisés par J.M. Barreaud depuis maintenant trente ans. (Technique employée : Aquarelle sur papier bouffant 250 g).

« Feutres »

 Auteure

Céline Guichard est née en novembre 1970 et vit à Angoulême. D’abord peintre, elle se consacre entièrement, à partir de 1996, à l’illustration et au dessin. Son oeuvre graphique a déjà fait l’objet de nombreuses expositions, tant collectives que personnelles. Elle s’est distinguée comme illustratrice chez différents éditeurs, comme Le Chemin de fer ou Les Inaperçus. Elle est également l’auteure de nombreux ouvrages de dessins, aux éditions Ion, Tétra ou encore Méconium.

Présentation

Aux alentours du xe siècle, au Japon, existait sans doute une immense femme de lettres, Sei Shônagon, qui consignait au fil de son pinceau, au gré de l’humeur et de l’esprit, ses écrits intimes, des suites d’idées, de réflexions, d’images, rassemblées sous le titre de Notes de chevet ou d’oreiller. Il existe aujourd’hui, ici, une illustratrice et dessinatrice, Céline Guichard, qui réalise sur l’oreiller (du lit ou du sofa, comme elle le dit elle-même) des dessins de salon au fil de ses feutres : cohorte d’êtres hybrides et comme en gestation, grimés, vêtus, touffus, moussus, feuillus et nuageux, veineux et musculeux, amputés et velus, poilus, fendus, bombés, musclés, ridés et tortes. Et de ce défilé d’individus imaginaires, cependant familiers sous nombre de leurs aspects et de leurs manières d’être et de se montrer, nous retiendrons au moins cette chose : nous avons là, plus de dix siècles après Sei Shônagon, une créatrice de l’oreiller de premier rang, maîtresse confirmée de son art.  (Technique employée : Feutres de couleur sur carnet, papier blanc ordinaire).

DU 25 mars au 30 avril 2017h

L’Emoi Photographique est un festival de photographie se déroulant à Angoulême et sa grande agglomération en Charente du 25 mars au 30 avril 2017. Le festival se compose cette année de trois invités, chacun choisi parce qu’il illustre une facette du thème « l’Histoire et les petites histoires », et de 20 photographes choisis dans les travaux envoyés pour l’appel à candidature dont presque la moitié n’ont jamais été montrés.

L’exposition visible au Comptoir des Images : « S’il vous plaît dessine moi un œuf » de Barthes et Amaral.

Une série de photographie qui revisite l’histoire de l’Art de manière ludique et humoristique, à travers la parodie de quelques artistes qui ont marqué leur temps et dont les œuvres ont souvent fait débat. A la fois objet trivial du quotidien et simple aliment, l’œuf est utilisé ici de manière systématique et décalée comme élément de caricature mettant en lumière le langage de chacune de ces personnalités