Le Campus Européen d’Eté (C2E) se déroulera du 19 au 23 septembre à Poitiers et invitera à la réflexion sur les usages des données massives dans les contextes d’éducation, de formation et d’apprentissage : Quand le « big data » transforme l’éducation, la formation et les apprentissages

Le C2E est organisé par l’Université de Poitiers (laboratoire TECHNÉ) dans le cadre du Groupement d’Intérêt Scientifique INEFA (Innover avec le Numérique pour l’Enseignement, la Formation et les Apprentissages).

Les partenaires : Réseau Canopé, Espace Mendès France, Rectorat de Poitiers, CNAM, CNED, ESEN ESR, ESPE de l’Académie de Poitiers, Pôle Image MAGELIS, SPN, Université de La Rochelle (L3I), Grand Poitiers, Les Usines Nouvelles, Région Nouvelle Aquitaine, …

Depuis plusieurs années, le C2E est devenu la manifestation régionale annuelle de référence dans le domaine de la eÉducation et a vocation à s’ouvrir à la totalité des acteurs de la filière régionale.

Inscription et programme complet sur le site : www.c2e-poitiers.com

 

Le C2E :

Le C2E est une manifestation scientifique et professionnelle, ouverte à tous, qui associe 200 à 300 professionnels du champ de l’éducation issus d’entreprises, d’établissements publics  et de collectivités territoriales ainsi que des chercheurs et des étudiants français et étrangers pour explorer ensemble une problématique d’actualité relative aux usages éducatifs des technologies numériques.

Organisée en relation étroite avec les réalités éducatives et industrielles du territoire, cette rencontre d’une durée d’une semaine articule différentes formes de communications et d’échanges (conférences, tables rondes, ateliers, posters, dathaton, visites, spectacle) en croisant les approches scientifiques et professionnelles.

 

Thématique 2016

Les références faites au big data, aux données massives ou aux mégadonnées sont sans cesse plus fréquentes sans que ceux qui l’évoquent sachent toujours ce dont il s’agit exactement. L’expression est assez récente – à peine une vingtaine d’années – et désigne à la fois la collecte massive de données et leur traitement. […]

Avec l’accroissement du nombre d’équipements numériques, qu’il s’agisse d’ordinateurs individuels et de toutes leurs variantes (tablettes, smartphones …) ou d’autres objets connectés (montres, lunettes … ), les champs d’application de ces techniques se sont ouverts à tous les domaines de l’activité humaine (santé, transport, commerce, culture, tourisme …).

L’éducation est fortement concernée elle aussi, au point que l’on qualifie de «learning analytics» l’ensemble des techniques de collecte et d’analyse de données relatives aux processus  d’apprentissage. Les applications concrètes de ce type de démarche sont nombreuses, suscitent beaucoup de travaux de recherche, motivent de nombreux développements industriels et posent d’importantes questions éthiques. On voit ainsi se développer des plateformes de nouvelle génération qui proposent des services d’élaboration de parcours de formation ou des services d’évaluation qui s’appuient sur ces techniques.

Comme dans d’autres domaines, on observe aujourd’hui les prémisses de changements qui s’annoncent durables et profonds. L’arrivée du big data dans l’éducation est en cours et appelle une réflexion de tous les acteurs : des responsables des politiques éducatives aux agents qui les mettent en œuvre sur le terrain, des entreprises qui développent ces nouveaux services aux élèves qui les utilisent et à leur parents.

C’est  à  une  réflexion  collective  et  collaborative  sur  le learning  analytics que  les  organisateurs de l’édition 2016 du C2E invitent tous les acteurs de l’éducation et leurs partenaires dans une perspective qui allie innovation et réflexion citoyenne.