Date : le 14 février à 17h00
Lieu : Ferme théâtre de Malvieille (Le Cluzeau 16290 Moulidars)
Entrée libre

 

Pesticides dans le cognaçais : Libérons la parole !

 

image001

 

La viticulture telle qu’elle se pratique dans le cognaçais est gourmande en produits phytosanitaires, désherbants et autres intrants chimiques. Mais elle compte aussi parmi les premières sources d’emplois et de richesse de la région. Dès lors, comment évoquer les incidences des pesticides sur le vivant ? Les habitant.e.s des régions viticoles sont-ils/elles informé.e.s des conséquences écologiques et sanitaires qui peuvent en résulter ? Quelles alternatives s’offrent aux viticulteurs et viticultrices ? Parce qu’il en va de la santé publique, toutes celles et tous ceux qui souhaitent « Libérer la parole » sont invité.e.s à participer à une projection débat-mouvant.

 

Un film, un débat… oui mais mouvant !

Constitué de témoignages de professionnels du milieu viticole, un court-métrage présentera différents points de vue et servira de support au débat. Celui-ci prendra la forme du débat mouvant, une pratique issue de l’éducation populaire qui permet de favoriser la prise de parole en groupe. En se basant sur une approche participative, l’idée est de réaliser une sorte de ping-pong argumentaire auquel la totalité du public est invitée à prendre part. Et surtout, chacun.e est libre de changer d’avis : le débat est mouvant !

La porteuse du projet

Journaliste de formation, Elodie Gabillard est arrivée en Charente il y a trois ans pour intégrer le master en Ecriture et réalisation de documentaires de création au Créadoc d’Angoulême. En 2015, elle entreprend d’organiser des projections-débats sur l’utilisation des produits phytosanitaires dans la viticulture. Ce projet est lauréat 2015 de la Bourse Les Tricoles, sous l’égide de la Fondation de France.